Identification

Email :

Mot de passe :

Mot de passe oublié


"Conformément aux règles du code de déontologie de la profession, certaines rubriques de ce site ne sont accessibles qu'avec l'identifiant et le mot de passe que votre vétérinaire vous a délivré lors d'une consultation."

Actus Clinique

Consultez les dernières actualités de votre clinique vétérinaire

Accueil > Actualité générale

Les aliments dangereux pour les chiens

Votre chien est gourmand et vous aimez lui faire plaisir. C'est tout à votre honneur, mais prenez quand même quelques précautions, car il est facile de commettre des erreurs dans l'alimentation de son chien. En effet, vos sucreries préférées peuvent représenter un vrai danger pour votre compagnon, qui ne sait pas toujours ce qui est bon pour lui... Pour vous aider, voici quelques règles à respecter, ainsi qu'un petit tour d'horizon des principales menaces alimentaires du quotidien pour votre chien. Le chocolat : à éviter absolument pour le chien Le cacao contient de la théobromine, une substance qui peut se révéler fatale, même en petite quantité, car elle est difficilement métabolisée par le chien. La dose toxique est de 100 mg/kg de poids corporel. La proportion de théobromine contenue varie selon la marque et le type de chocolat, le plus dangereux étant le chocolat noir. Evidement, les petits chiens sont plus exposés car la quantité mortelle à ingérer sera bien plus faible par rapport à un gros chien. Les races brachycéphales (à face plate) y sont particulièrement sensibles. Le plus sage est de ne jamais proposer de chocolat à votre chien pour ne pas lui donner le goût de cet aliment mortel pour lui. Le comble, c'est qu'il existe dans le commerce des friandises pour chien au chocolat... ce qui est bien sûr à proscrire formellement ! Le chewing-gum : mortel pour le chien Bénéfique pour l'humain, il aide au nettoyage des dents, lutte contre la mauvaise haleine, sert de coupe-faim... Mais il est toxique pour le chien car il contient du xylitol, un édulcorant sans sucre que l'on trouve dans les chewing-gums, mais aussi dans les gommes à la nicotine, les bonbons à la menthe sans sucre, les produits buccodentaires, les desserts à la gélatine, certains biscuits et confiseries, etc. Environ 30 minutes à 3 jours après l'absorption par le chien de 2,5g/kg de poids corporel, on observe des vomissements, une léthargie, une dépression, une perte de la coordination, des convulsions, et enfin la mort. Extrait de l'écorce du bouleau, le xylitol a le même pouvoir sucrant que la saccharose. Chez le chien, il agit en augmentant l'insuline, ce qui provoque une hypoglycémie, une insuffisance hépatique et des troubles de la coagulation. Les autres produits alimentaires déconseillés aux chiens - Le café ; - Les viandes crues : elles renferment des bactéries (neosporum canis, campylobacter...) et sont à éviter. Avec le porc cru par exemple, le chien risque d'attraper des vers comme le ténia ; - Le poisson cru : il contient de la thiaminase, qui détruit la thiamine (vitamine B du système nerveux) ; - Le blanc d'œuf cru : il contient une substance (l'avitine) qui inactive la biotine (vitamine H pour le poil) et la trypsine (enzyme digestive) ; - Les aliments de la cuisine de tous les jours : l'ail, l'avocat, l'oignon cru, les noyaux d'abricot ou d'amande, le chou, la rhubarbe, la tomate verte, les pommes de terre ; - Les raisins : selon une étude scientifique, ils provoqueraient une insuffisance rénale, quelle que soit la variété ; - Les aliments en boîte : chez certains chiens, ils provoquent des troubles digestifs (par manque de vitamine B détruite par une chaleur supérieure à 30° C) ; - Les aliments pour chats : ils ne sont pas adaptés aux chiens (les besoins alimentaires du chien, notamment en protéines, sont de 25% alors que ceux du chat sont de 45%). Les produits non alimentaires dangereux pour le chien Certains produits à usage domestique contiennent des composants toxiques pour le chien, notamment : - Le liquide de vaisselle : il contient des solvants (alcool méthylique) ; - L'antigel du lave-glace, composé de glycol d'éthylène ; - Le désherbant, composé de chlorate de potassium ou de sodium et de dinitrophénol ; - L'anti-limaces, composé de métaldéhyde ou de méthiocarbe ; - L'engrais avec urée, nitrate ou nitrite, phosphates ; - Les insecticides et les herbicides, composés de carbamates ; - La mort aux rats : elle contient des anticoagulants ; - L'eau de javel ; - Les boules de naphtaline ; - Certaines plantes, toxiques pour les chiens : lierre, gui, muguet, narcisse, hortensia, jonquille, philodendron, aloès, asparagus, tulipe, laurier rose, yucca, if, ancolie, colchique… Les règles à respecte pour éviter l'intoxication du chien Ne pas céder à la gourmandise du chien Le museau collé sur la table, le regard triste, vous avez l'impression que votre chien, malgré des repas copieux, n'a pas mangé depuis des jours… Devant une telle détresse, on est souvent attendri et tenté de donner une petite sucrerie à son animal. Or certains aliments, tout à fait sans danger pour l'homme, sont interdits à votre chien en raison de leur toxicité. Ici, nulle question de régime ou de goût particulier pour la discipline. Si vous décidez de gâter votre toutou à la fin d'un repas, votre démarche peut se révéler dangereuse pour lui. Beaucoup de chiens, toutes races canines confondues, sont extrêmement gourmands. Ne comptez donc pas sur l'animal pour vous aider à savoir ce qui est bon ou non. Prendre des mesures simples vis-à-vis du chien afin d'éviter les accidents alimentaires Pour protéger votre chien d'une intoxication alimentaire, pensez à : - Ne pas laisser vos aliments à portée de votre toutou : pour cela, rangez vos victuailles ou placez-les bien en hauteur. - Ne pas relâcher votre surveillance lorsque vous promenez votre chien. Doté d'un odorat et d'une curiosité extrêmement performants, il n'hésitera pas à goûter champignons et diverses offrandes de la forêt. A vous de lui apprendre à sentir sans toucher ! - Suivre les heures de repas recommandées par votre vétérinaire et toujours préparer une alimentation adaptée à votre chien, sans sucreries ni aliments gras. C'est encore le meilleur moyen de le préserver des dangers alimentaires. Comment identifier une intoxication du chien, et comment réagir Les premiers symptômes de l'intoxication d'un chien sont : - diarrhées, - vomissements, - nervosité excessive, - augmentation de la fréquence cardiaque et respiratoire, - convulsions possibles, - coma ou crise cardiaque... Voici ce que vous devez faire et ne pas faire en cas d'empoisonnement du chien : - Aller rapidement chez le vétérinaire avec le nom du produit ou de la plante ingéré(e) ; - Ne pas faire vomir ; - Ne pas nourrir ou abreuver ; - Ne pas donner de lait ou de médicaments ; Toujours conserver à portée de main le numéro de téléphone d'un des Centres anti-poisons vétérinaires de France. Source : chien.com