Identification

Email :

Mot de passe :

Mot de passe oublié


"Conformément aux règles du code de déontologie de la profession, certaines rubriques de ce site ne sont accessibles qu'avec l'identifiant et le mot de passe que votre vétérinaire vous a délivré lors d'une consultation."

Actus Clinique

Consultez les dernières actualités de votre clinique vétérinaire

Accueil > Actualité générale

Un lapin ou rongeur en pleine forme !

Le saviez-vous ? Les lapins ne sont pas des rongeurs mais des lagomorphes. Les différences sont minimes et résident principalement dans leur formule dentaire. Une bonne alimentation est indispensable D’une part, pour un système digestif sain. Les rongeurs et lagomorphes sont très sensibles au niveau digestif. Chaque espèce a des besoins différents : par exemple, les lapins sont des herbivores stricts alors que les hamsters sont omnivores et peuvent manger des protéines animales. Il faut donc bien les respecter ! Une caractéristique en commun toutefois : le besoin important en fibres végétales. Il existe des compléments alimentaires spécifiques pour améliorer la digestion qui peuvent être donnés sous forme de cures plusieurs fois dans l’année. D’autre part, pour éviter une malocclusion dentaire. Les dents de nos petits compagnons poussent en permanence. S’ils ne les usent pas assez, elles deviendront très longues et blesseront l’intérieur de leur bouche. Ils ne pourront plus manger et cela peut même devenir très grave. La solution : Une alimentation à base de foin de bonne qualité, complétée par des légumes et herbes frais lavés et un peu de granulés adaptés. N’hésitez pas à nous demander des conseils, nous pourrons vous renseigner. A savoir : tout nouvel aliment frais doit être introduit très progressivement pour éviter les problèmes digestifs. Et les fruits ? Ils peuvent être distribués mais en toute petite quantité car ils sont très sucrés pour les rongeurs et lapins ! Il est important de créer un bon environnement Cela passe d’abord par le choix de la cage et le respect des sorties quotidiennes, sous surveillance, bien sûr ! La cage doit être assez spacieuse et bien aménagée : un abri, une écuelle, un biberon d’eau… sans oublier les jouets ! Un animal bien dans « sa tête » vous permettra de repérer rapidement si quelque chose ne va pas. La litière est également un élément clé pour la santé des rongeurs et lapins. Ces petits animaux sont sujets aux problèmes respiratoires et cela est souvent dû à une litière peu adaptée, trop poussiéreuse… Evitez les litières de copeaux de bois pour privilégier les litières végétales : chanvre, granulés de bois… Certaines sont même composées de bois de coco ou de plantes peu connues. Il faut respecter vos exigences mais aussi les préférences de votre compagnon. A savoir : la paille a un faible pouvoir absorbant et est donc déconseillée. La litière doit être changée très régulièrement pour éviter les problèmes au niveau des pattes : la pododermatite, souvent difficile à soigner. Le choix de la litière est, là aussi, déterminant car certaines litières sont plus « douces » que d’autres. Le saviez-vous ? Il est possible d’apprendre à certains rongeurs et aux lapins à devenir propres et faire leurs besoins dans un endroit spécifique. On peut alors différencier la litière dans la caisse de déjections, plus absorbante, plus efficace, de la litière dans la cage par elle-même, plus douce, plus confortable. Les visites vétérinaires régulières sont la clé de la prévention Si les lapins vaccinés sont régulièrement vus au sein des cliniques vétérinaires, les autres rongeurs et lapins y arrivent souvent déjà malades, parfois, il est même déjà trop tard… Nous conseillons donc de faire une visite par an pour vérifier la santé de votre animal et détecter toute maladie de manière précoce. Ainsi, un traitement pourra être mis en place rapidement.